Pourquoi les actionnaires de Palantir Technologies vendent-ils autant d’actions ?

B3GIN Team
26/10/20
Pourquoi les actionnaires de Palantir Technologies vendent-ils autant d'actions ?

Tous nos articles dès leur publication

Rejoignez la liste!

Mieux partager la valeur pour en créer plus

Comme beaucoup de startups, Palantir Technologies a distribué des stock-options à ses employés

Plus de $500 millions d’actions Palantir Technologies vendues par les actionnaires en un mois.

Très attendue dans le monde de la tech, l’entrée en bourse de Palantir Technologies divise.  

Est-ce une réussite ou non?

 

Fondée par des poids lourds de la tech américaine (notamment Peter Thiel – co-fondateur de PayPal), la société spécialisée dans le Big Data est entrée en bourse le 29 Septembre 2020.

Soit 17 ans après sa création. Son cours d’entrée en bourse, fixé à $10, était supérieur à celui du prospectus déposé à la SEC, à $7,5.

 

30 jours après son entrée sur le marché de New York, le cours de l’action (NYSE:PLTR) gravite autour de son prix d’entrée.

 

Une entrée en bourse en “direct listing”

Palantir Technologies a choisi une entrée en bourse par la méthode du “Direct Listing”. Contrairement à l’IPO (Initial Public Offering), méthode plus traditionnelle, l’alternative du Direct Listing est souvent utilisée pour ne pas payer des intermédiaires ou pour créer de la liquidité aux actionnaires.

Ce mécanisme séduit de plus en plus les entreprises aux Etats-Unis. Spotify Technology ou Asana plus récemment ont fait leur début en bourse de cette façon. 

 

“Bien que depuis Août 2020, le gendarme des marchés financiers américains (la SEC – Securities and Exchange Commission) a autorisé la création de nouvelles actions lors d’un Direct Listing, cette méthode est généralement utilisée pour permettre aux actionnaires de juste vendre leurs actions”

 

Mais comme il n’y a pas d’intermédiaire, il n’existe aucun soutien ou  garantie pour la vente des actions ni aucun mécanisme de défense contre la volatilité du prix de l’action après le début de la cotation. 

Aussi,  de nombreux investisseurs se tournent plutôt vers des entrées en bourse traditionnelles qui  propose cette protection.

90% des RSU acquis avant l’entrée en bourse vendus en un mois.

Dans son formulaire S1 (le registre d’entrée en bourse), Palantir Technologies rapporte sa stratégie de stock-options et le nombre de RSU (Restricted Stock Units) distribués. 

Les RSU sont conditionnés à deux variables: présence et performance. Le plan des stock-options prévoit également un clause d’accélération de 25% des RSU distribués en cas d’entrée en bourse.

Au 30 Juin 2020, les bénéficiaires qui remplissent ces conditions accumulent plus de 55 millions de RSU.

Leur prix d’exercice moyen est fixé à $4.64 pour action de Class A et $1.87 pour les Class B.

Le site Insider Monitor nous apprend que 31 millions d’actions ont été vendues par les actionnaires en Septembre et 19 millions de plus en Octobre (à une semaine de la fin du mois).  

50 millions d’actions vendues en un mois pour $513 704 804. 23 millions appartenaient à Peter Thiel et ont été cédées pour $247 millions (à un prix de $10,74).

Il n’est jamais très rassurant de voir des actionnaires vendre beaucoup d’actions lors de l’entrée en bourse. Mais c’est le mécanisme clé dans le Direct Listing. S’il n’y a pas de création de nouvelles actions alors la seule façon pour que des actions soient sur le marché est que les actionnaires en vendent. 

 

Des liens très proches avec les agences gouvernementales américaines

La société, qui a déménagé de son siège social historique basé à Palo Alto, est désormais à Denver, Colorado.

Depuis sa création, ses liens avec des organisations gouvernementales sont très importants. En démontre l’implication de la CIA par son financement de $2 millions lors de sa création.

Palantir Technologies, qui s’est diversifiée depuis, possède de nombreux contrats avec des agences gouvernementales (NSA, FBI, CIA et même DGSI en France). 

Or dans son formulaire S1, Palantir Technologies ne fait pas mention du pourcentage de ses contrats avec des organisations publiques. Certains investisseurs se demandent si un changement d’administration aux Etats-Unis affecterait le chiffre d’affaire. Ou si des pays comme la France se tourneraient vers des solutions nationales pour gérer et analyser leurs données sensibles. 

 

Alors que certains investisseurs ne souhaitent pas investir dans une société dont les stock-options sont massivement vendues par les actionnaires, Palantir Technologies reste pour d’autres un très bon investissement pour le long terme.

Articles Similaires

Articles

Vous voulez en savoir +

Contactez-nous!