Est-ce que la Covid-19 a eu une influence sur les licornes?

B3GIN Team
06/10/20
B3GIN - Est-ce que la Covid-19 a eu une influence sur les licornes?

Tous nos articles dès leur publication

Rejoignez la liste!

Mieux partager la valeur pour en créer plus

Un changement dans les modes de consommation et un début de reprise

La Covid-19 a altéré notre quotidien et nos sociétés en général. Une réduction dans la liberté de notre mobilité, un changement dans la façon de concevoir le travail, avec notamment l’implémentation du télétravail et tant d’autres bouleversements depuis mars 2020. 

Est-ce que la Covid-19 a modifié le club des licornes et ses dynamiques? Quels changements dans les industries phares dans lesquels ces licornes opèrent? 

Que ce soit en Asie, aux États Unis ou en Europe, et ce, avant que l’épidémie soit mondiale, le nombre d’investissements dans les sociétés à forte croissance a augmenté entre le premier et le deuxième trimestre.

L’Asie ayant été touchée avant les autres continents, voit une reprise de son activité d’investissements dès avril 2020 et surperforme les deux autres continents au deuxième trimestre:

Etats UnisEuropeAsie Total  
Q1’20201,4317761,1243,331
Q2’20201,4798431,3483,670
Variation +3,4%+8,6%+19%+10%
Source: Rapport CB Insights et PWC, Q2’2020

Dans le même temps, le nombre de licornes créées continue de croître. 

Rappel: 

Qu’est ce qu’une licorne?

Pour différencier les jeunes pousses (start ups) selon leur stade de développement, dans un article publié dans TechCrunch en 2013, « Welcome To The Unicorn Club : Learning from Billion-Dollar Startups », Aileen Lee, fondatrice de Cowboy Ventures, utilisait pour la première foi le mot “licorne”.

Une licorne se définit comme une entreprise financée par le capital-risque, dont la valorisation est supérieure à un milliard de dollars et qui est privée (en opposition aux sociétés cotées en bourse). Le premier “club des licornes” recensé par Aileen Lee comportait 44 sociétés et Aileen notait la création, en moyenne, de 4 nouvelles licornes chaque année depuis 2003. 

Combien existe-t-il de licornes dans le monde?

Étant des entreprises privées, les licornes ont des valorisations supposées car non publics. Dès lors, les classements recensent un nombre différent de licornes. Par exemple:

  • Statista (Janvier 2020) = 615 licornes
  • CB Insights (Janvier 2020) = 425
  • Hurun Research Institute (Aout 2020) = 586

1. 2020: Une année qui démarre bien notamment pour la technologie, la finance et le transport

Avant la pandémie de la Covid-19, les industries les plus nombreuses dans la liste des licornes comptabilisées par CB Insights étaient: 
  • Fintech (14%)
  • Logiciels et services Internet (12%)
  • E-commerce (12%)
  • Intelligence artificielle (10%)
  • Sante (7%)
  L’industrie du transport avait le vent en poupe avec notamment l’arrivée dans le club des licornes d’Arrival et de Via Transportation. Évaluée à $3,91 milliards et basée à Londres, Arrival souhaite démocratiser les véhicules électriques afin de favoriser l’adoption de technologies durables.  La New Yorkaise, Via Transportation spécialisée dans la location de véhicule, rejoint le cercle avec une valorisation évaluée à $2,25 milliards.

2.L’arrivée de la Covid-19: une période marquée par près de la moitié de la population confinée et des changements de consommation

En avril, 4,6 milliards de personnes étaient appelées à rester chez elles ce qui a entraîné une accélération de l’adoption et de l’utilisation de la technologie. Comme dans toute crise, certains secteurs ont connu un boom. Mais il y a une différence notable contrairement aux autres crises (comme celle de 2008 ou la bulle internet de 2000): le confinement a forcé une partie de la population mondiale à utiliser la technologie et les entreprises à se transformer.  Pour télétravailler bon nombre d’entre nous ont dû utiliser des outils comme Zoom. Le cours de bourse de certaines sociétés cotées a augmenté de façon exponentielle, comme celui de Peloton (qui intègre de la technologie pour les appareils de fitness à la maison) ou Amazon dont le nombre de commandes s’est envolé.   Et du côté des sociétés non-cotées? Les investissements restent stables aux Etats-Unis avec $27 milliards investis au premier et deuxième trimestre 2020, soit 7% de moins qu’en 2019 (selon le baromètre de PwC/CB Insights MoneyTree). Le nombre de tours de Seed, qui historiquement est deux fois supérieur au nombre de Série A, a diminué de moitié. Au deuxième trimestre 2020, on compte quasiment autant de Seed que de Serie A (324 Seed et 281 Serie A).  En revanche, les Mega-rounds (tours de financement de plus de $100M) établissent un nouveau record avec 69 deals, bien portés par les startups californiennes. Comme Stripe  la fintech qui a levée $600M ou Palantir (qui a depuis relocalisé son siège dans le Colorado) spécialiste de l’analyse et la science des données qui a réalisé une levée de $500M. Pour le quatrième trimestre consécutif, le nombre de nouvelles licornes a diminué (11  comptabilisées par PwC/CB Insights) mais le club très fermé continue de croître avec un record historique de 209 licornes aux Etat-Unis (représentant la moitié des licornes mondiales).  AirBnB montre les effets de la Covid-19 sur le secteur du voyage qui a été durement touché: sa valorisation qui culminait à 31 milliards de dollars lors de sa levée de fonds il y a quelques années est désormais à 18 milliards de dollars après son nouveau financement d’un milliard de dollars en Avril 2020.

3. Le troisième trimestre 2020: l’amorce d’une reprise

Que ce soit la vidéoconférence pour le travail, l’apprentissage à distance des enfants, la livraison de courses, la télémédecine ou les cours fitness en ligne, la Covid-19 a bouleversé les habitudes.  Est-ce que cette tendance va perdurer? Alors que les entrées en bourse aux Etats-Unis étaient en berne au deuxième trimestre, près d’une dizaine de licornes sont entrées en bourse ou ont amorcé le processus: Airbnb, Palantir, Unity, Asana, Snowflake, Sumo Logic, JFrog, Wish, GoodRx et Ant Group L’année 2020 pourrait être une année record pour le montant des entrées en bourse aux Etats-Unis. Et la France? Deux nouvelles licornes ont vu le jour: Voodoo et Mirakl.  Voodoo, créée en 2013 fait entrer à son capital Tencent (propriétaire de WeChat) pour une somme estimée à 170 millions d’euros, qui porterait sa valorisation à 1,2 milliard d’euros. L’investissement du géant chinois permettra à l’éditeur français de jeux gratuits sur smartphone d’étendre son empreinte à l’internationale et d’accéder au marché de l’Empire du Milieu.  Fondée par Adrien Nussenbaum et Philippe Corrot en 2011 et leader sur son marché, Mirakl développe depuis 9 ans des solutions marketplace, a levé en Septembre 2020, 255 millions d’euros pour accélérer son développement international et recruter 1 000 collaborateurs dont 30% de développeurs.   La Covid-19 a modifié les habitudes de consommation et alors que certains ont souffert, d’autres se préparent à une utilisation de leur services ou produits beaucoup plus importante. 

Articles Similaires

Articles

Vous voulez en savoir +

Contactez-nous!