Comment les stock-options peuvent être votre arme secrète?

B3GIN Team
04/09/20
B3GIN: stock-options arme secrete des fondateurs de startups

Tous nos articles dès leur publication

Rejoignez la liste!

Mieux partager la valeur pour en créer plus

Votre startup porte une mission innovante, elle est prometteuse et vous relevez le défi de convaincre les meilleurs talents de rejoindre cette aventure?

Le niveau de rémunération que votre entreprise peut proposer ne permet pas de convaincre ces talents qui préfèrent souvent choisir des jobs corporate dans de larges et solides structures ou des jobs chez les géants de la tech?

L’allocation de stock-options à vos managers ou employés est LA solution pour convaincre les talents de rejoindre cette aventure entrepreneuriale en les associant véritablement à celle-ci !

Dès le 19ème siècle, certaines sociétés pionnières et innovantes ont introduit en leur sein des mécaniques d’actionnariat salariés en premier lieu pour associer leurs salariés à leur démarche d’entreprise s’inscrivant dans le capitalisme. Depuis lors, les mécanismes permettant l’attribution d’actions aux salariés n’ont cessé de se créer, de se développer et d’évoluer. On citera notamment les Etats-Unis d’Amérique (plus précisément la Silicon Valley), qui ont su en faire un outil d’attractivité et de compétitivité. Ces outils se sont également développés en Europe même s’il reste encore de nombreuses disparités entre les Etats Membres de l’Union Européenne.

A l’instar d’autres pays européens, la France a entériné divers dispositifs performant l’allocation de stock options, actions ou parts aux salariés et managers de startups. On peut citer les BSPCE (« Bons de Souscription de Parts de Créateurs d’Entreprise »), les BSA (“Bons de Souscription d’Actions”) ainsi que les AGA (“Attribution Gratuite d’Actions”). 

A titre d’illustration le BSPCE est un dispositif permettant d’offrir aux managers ou employés de startups des bons conférant le droit de souscrire à des titres représentatifs du capital de l’entreprise à un prix définitivement fixé au jour de leur inscription. Ce dispositif ouvre la possibilité d’une éventuelle plus-value entre le jour de l’attribution des titres et le jour de leur cession. Les BSA et AGA poursuivent le même objectif et permettent ainsi  aux salariés d’acquérir -selon des modalités différentes-une partie du capital de l’entreprise.

Cette plus-value permet d’octroyer une forme de « rémunération » potentiellement élevée à celui qui contribue à la performance et création de valeur de l’entreprise qu’il a rejointe. Toutefois il ne s’agit pas d’un traitement et salaires au sens fiscal du terme et la plus-value ainsi récoltée bénéficie de régimes fiscaux attractifs.

Outre être un outil d’acquisition et de fidélisation de talents pour la startup permettant ainsi de renforcer sa compétitivité, ce système permet également de renforcer la culture de la startup en question. Il renforce le mindset/l’état d’esprit de celui qui – motivé par la mission ou la culture d’une startup- la rejoint et se trouve personnellement et concrètement associé à son succès.

La mise en place par le fondateur d’un programme d’allocation de stock-options/actions au sein de votre entreprise renforce le caractère entrepreneurial de l’aventure pour celui qui la rejoint. Ce programme est une émanation même de la culture de la startup en ce sens qu’il induit une plus forte implication réelle et concrète dans le destin de la startup et lutte efficacement contre ce désagréable sentiment souvent décrié au sein de grands groupes de n’être qu’un exécutant parmi d’autres.

Cet outil permet donc de fédérer au sein même de la startup des talents portés par une même mission d’entreprise mais aussi de renforcer l’alignement des intérêts des équipes y travaillant. L’intérêt commun reste au centre des prises de décision de chacun et permet à chacun de se sentir partie prenante au succès de son entreprise.

Articles Similaires

Articles

Vous voulez en savoir +

Contactez-nous!